Commémoration centenaire 1914-2014

Article de notre correspondant Henry DARGENT au Courrier Picard.

Les cérémonies du « Centenaire »,  sont en marche.

En mémoire de son aïeul, Franck  Flintham,  Philippe Mélen, de Plachy-Buyon a souhaité valoriser le cimetière britannique de Namps au Val, et a mis sur pieds, une cérémonie du Souvenir qui fera date au village. Avec l’accord et le soutien du maire Catherine D’Hoine, de Joseph Bleyaert, président de la Com de Com, de Jean-Michel Renaux, président départemental du Souvenir Français, et M. Bureau, président de l’ONAC, il s’est assuré la présence de nombreux élus et personnalités. Parmi les délégations étrangères, on notait la présence de Rod Bedford, représentant le « Royal British Poppy », le colonel Scott Clingan, attaché de défense à l’ambassade d’Australie, le pasteur Ermann Okemba, représentant, l’Afrique du Sud, et Jean-Claude Brunel, de l’association « Moreuil Wood », représentant le Canada.

A 14h30,  l’abbé Jean Marie Poitou accueillait les personnalités  précédés du « Samarobriva Pipes and Drums », des porte-drapeaux français et britanniques,  une foule compacte a envahi l’église, les allées combles, de nombreuses personnes ont du suivre l’office depuis le parvis. « …le cimetière de Namps contient 424 tombes de militaires, décédés à l’hôpital de campagne de Neuville-les-loeuilly, ou décédés durant leur acheminement par les trains, … », a expliqué Philippe Mélen. Après la messe, en cortège, tous se sont dirigés au monument aux morts, proche, pour des dépôts de gerbes et la couronne de poppies, suivie de la Marseillaise chantée par tous, sans accompagnement, comme le souhaitait Philippe Mélen.

Le cortège reformé s’étirant sur plus de 200m, s’est ensuite dirigé vers la Maladrerie, où se trouve le cimetière « anglais », derrière l’ancienne usine de chaises. Catherine D’Hoine a remercié les délégations étrangères, de quelques mots en anglais, « …n’oublions  jamais que c’est notre paix que nous leur devons aujourd’hui… » a-t-elle ajouté avant de demander une minute de silence, et de donner la parole aux personnalités parmi lesquelles l’intervention de Jean-Claude Brunel a été très émouvante et très suivie.

La  cérémonie s’est continuée dans l’enceinte de la cantine scolaire sous un barnum avec le verre de l’amitié offert par le Souvenir Français., et de nombreuses conversations.

 

Les images de cette commémoration

(merci à nos photographes Elias Martin et Vincent Charles)